Rédacteur : C. Courrier
2015_00_005 (Nouvelle étude)

Épitaphe de Publilius Castor et de Lucretia Arescusa

Concordance(s) : CIL, VI, 6060 = EDR133828

Publication(s) :

S. Orlandi, A. Carapellucci, F. D’Andrea, I. Gabrielli, D. Kosmopoulos, C. Martino, M. Serra, "EDR - Effetti collaterali 2", SCA, 21/1, 2015, p. 242-243, n° 1, photo,
http://www.edr-edr.it/Documenti/EDR_effetti_collaterali_2.pdf.

Provenance : Roma, Rome, Roma, ville métropolitaine de Rome Capitale, Italie.

Découverte : 1731. Dans les environs de la Porta Maggiore.

Conservation : Rome. Museo Nazionale Romano.

Support : Plaque. Rectangulaire. Marbre. Brisée à gauche et dans l’angle supérieur droit.

14,5 x 27 x 2,5

Ecriture : 3 à 2,2 cm.

Mise en page : Texte en deux colonnes. Traces de réglures.

Texte : Latin. Épitaphe.


Publilius

Castor.

 

Lucretia

Arescusa.


Commentaire : Identification d’une même plaque, publiée sous deux numéros du Corpus : CIL, VI, 5920, découverte en 1731 puis perdue, et CIL, VI, 6060, trouvée en 1871. Entre-temps, la partie gauche a presque entièrement disparue. Le support et le texte de l’inscription en font une épitaphe à loculus. L’absence de praenomen pour Publilius Castor est à noter (erreur du lapicide ? des premiers éditeurs ?). L’absence de filiation et l’onomastique grecque plaident pour un milieu affranchi.

Datation : Milieu du Ier s. p. C. au plus tard, d’après l’écriture et le formulaire.