Rédacteur : C. Courrier
2015_00_006 (Nouvelle étude)

Épitaphe de P. Aelius Chrestus et Cornelia Paula

Concordance(s) : CIL, VI, 10233 + p. 3502 = EDR125913

Publication(s) :

S. Orlandi, A. Carapellucci, F. D’Andrea, I. Gabrielli, D. Kosmopoulos, C. Martino, M. Serra, "EDR - Effetti collaterali 2", SCA, 21/1, 2015, p. 243-244, n° 2, photo d'archive,
http://www.edr-edr.it/Documenti/EDR_effetti_collaterali_2.pdf.

Provenance : Roma, Rome, Roma, ville métropolitaine de Rome Capitale, Italie.

Découverte : Vue au XVe s. Près de l’actuelle Tor Marancia.

Conservation : Perdue.

Texte : Latin. Épitaphe.


P(ublius) Aelius Chrestus et Cornelia Paula

hoc scalare adplicitum huic sepulchro

{quod} emerunt a fisco agente Agathonico,

proc(uratore) Augustorum nostrorum, quod habet

scriptura infra scripta :

Gentiano et Basso cons(ulibus), VII kal(endas) April(es),

Martialis Augg(ustorum) lib(ertus) prox(imus) tab(ulariorum) scripsi me

accepisse ab Ael(io) Chresto pro podismo stru-

ctionis scalaris, quod est uia Ostiensi

parte l[a]eua inter mil(iaria) I et II quod conductum

habet Sulpicianus ex bonis Aeliorum Onesi-

mi et Fortis, in praedis Amarantianis secun-

dum renuntiationem mensor(um) pro are(a) pedes n(ummos) C.


Commentaire : Examen de la copie manuscrite d’une inscription, repérée dans une sylloge epigraphica rédigée en 1465 par Timoteo Balbani. L’intérêt de cette découverte tient moins au texte de l’inscription lui-même (l’acte d’acquisition d’un tombeau in praedis Amarantianis par un couple d’affranchis) qu’aux précisions topographiques qu’elle contient. Dans la sylloge, l’inscription est située près de la Basilique San Paolo, au lieu-dit Fantasia. Ce toponyme est connu et localisé au XIXe s. près de la via delle Sette Chiese, non loin de l’actuelle Tor Marancia, dont les praedia Amarantiana constituent donc l’origine toponymique.

Datation : 26 mars 211 p. C., consulats ordinaires de Hedius Lollianus Terentius Gentianus (PIR², H 37) et de Pomponius Bassus (PIR², B 77 + PIR², P 700).