Rédacteur : C. Courrier
2015_00_012 (Inscription nouvelle)

Borne de délimitation du Tibre

Concordance(s) : EDR158758

Publication(s) :

G. L. Gregori, "Documenti epigrafici dal contesto di largo Perosi in Campo Marzio : due nuovi termini del Tevere e altri reperti", dans Campo Marzio. Nuove ricerche. Atti del Seminario di studi sul Campo Marzio, F. Filippi éd., Rome, 2015, p. 443-445, photo.

Provenance : Roma, Rome, Roma, ville métropolitaine de Rome Capitale, Italie.

Découverte : 2013. Lors de fouilles menées largo L. Perosi.

Support : Borne. Brisée en haut.

170 x 70 x 48

Ecriture : 4,5-3,5 cm. Ponctuation. Traces de peinture.

Texte : Latin. Borne de délimitation.


[Ex auctoritate]

[Imp(eratoris) Caesar]is Ve[spasiani]

[Aug(usti), p(ontificis) m(aximi), t]r(ibunicia) p(otestae) III, imp(eratoris) [IX, p(atris) p(atriae)],

[co(n)s(ulis) IV], desig(nati) V, cen[sor(is)]

desig(nati)

Cn(aeus) Cornelius Clemens

curator riparum et

aluei Tiberis terminau(it).

R(ecto) r(igore), prox(imus) cipp(us) p(edes) XLII.


Commentaire : La face inscrite de cette borne de délimitation de la rive gauche du Tibre faisait face au fleuve, dans un secteur qui avait déjà fait l’objet d’une intervention sous Claude (CIL, VI, 31545). Sous Vespasien, nous ne connaissions que trois curatores riparum et aluei Tiberis. Cn. Cornelius Clemens est désormais le plus ancien. La troisième puissance tribunicienne de l’empereur et son quatrième consulat placent l’inscription entre le 1er janvier et le 30 juin 72 p. C. Jusqu’à présent, on pensait que la désignation de Vespasien à son cinquième consulat remontait au premier semestre de l’année 73. Ce nouveau document prouve qu’elle doit être anticipée à l’année 72, comme sa désignation à la censure, avant juin donc, plutôt qu’avant la fin de l’année. Vespasien avait alors reçu sa neuvième acclamation comme imperator. Si, comme ce fut le cas pour d’autres curateurs des rives du Tibre, cette charge fut la première exercée après son consulat suffect par Cn. Cornelius Clemens , ce dernier pourrait être identifié à Cn. Pinarius L. f. Cornelius Clemens (PIR², C 1341 ; CIL, XI, 5271 = ILS 997, Hispellum), dont on pourrait ainsi préciser l’exercice consulaire, jusqu’à présent fixé de manière vague avant 74 p. C. (il est alors légat impérial en Germanie Supérieure). Tous les consuls suffects de 71 étant connus, Clemens exerça cette magistrature en 70, puis la curatèle des rives du Tibre en 72 , avant de devenir curateur des aedes sacrae et des loca publica (charge mentionnée sur son épitaphe d’Hispellum, sur laquelle la curatèle des rives du Tibre doit donc être restituée dans la lacune l. 3), avant son départ pour la Germanie à la fin de l’année 73. Le cippe suivant se trouvait à 42 pieds en ligne droite, soit un peu plus de 12 m.

Datation : 1er janvier - 30 juin 72 p. C., d’après la titulature impériale.