Rédacteur : C. Courrier
2015_00_017 (Inscription nouvelle)

Épitaphe d’un uiator tribunicius

Concordance(s) : EDR154562

Publication(s) :

M. Giovagnoli, "Due nuove iscrizioni urbane relative al mondo degli apparitores", ArchClas, 66, 2015, p. 514-516, n° 2, photo,
http://www.academia.edu/31672963/Due_nuove_iscrizioni_urbane_relative_al_mondo_degli_apparitores.

Bibliographie(s) :

M. Nota, "Scavi al Portico d’Ottavia", ArchLaziale, 5, 1983, p. 128-130.

Provenance : Roma, Rome, Roma, ville métropolitaine de Rome Capitale, Italie.

Découverte : 1938. Lors de fouilles près du Portique d’Octavie ; redécouverte au début des années 1980, dans le même secteur.

Conservation : Rome. Devant le portique d'Octavie.

Support : Bloc. Rectangulaire. Marbre. Brisé à droite et à gauche.

45 x 123 x 33

Ecriture : Lettres de grande taille, gravées profondément et avec soin. 18,5-13,5 cm. Points triangulaires.

Texte : Latin. Épitaphe.


[M(anius) Va]lerius M(anii) l(ibertus) [---],

[ui]ator tribun(icius) p[raeco --- ?].


Commentaire : Probablement issu d’un monument funéraire, le bloc a été remployé comme chambranle de porte. L’abréviation du prénom Manius, caractérisée par un cinquième trait oblique lié au M, typique de l’époque républicaine, est remarquable. M’ Valerius [---], uiator tribunicius, était d’origine servile. La rareté de son prénom et la datation probable du monument pourraient en faire un affranchi du sénateur M’ Valerius Messalla Potitus, possible consul suffect en 29 a. C. (PIR², V 140). Quoi qu’en ait dit M. Nota, il est peu probable que la l. 2 fasse référence à la seule charge de uiator et qu’il faille restituer le titre rare de uiator tribun(i) p[lebis]. Le P pourrait donc renvoyer à une autre charge, sans doute celle de praeco. Moins prestigieuse que celle de uiator, elle indiquerait un cursus en ordre inverse.

Datation : Fin du Ier s. a. C.