Rédacteur : C. Courrier
2015_00_023 (Inscription nouvelle)

Épitaphe de T. Apronius Nepos

Concordance(s) : EDR150909

Publication(s) :

J. Carbonell Manils, "Inscripciones inéditas del Phrygianum y de las necrópolis vaticanas (Girona, Arxiu de la Catedral, ms. 69 de pere Miquel Carbonell)", ZPE, 194, 2015, p. 260, n° 1, photo d'archive.

Provenance : Roma, Rome, Roma, ville métropolitaine de Rome Capitale, Italie.

Découverte : Au Vatican.

Conservation : Perdue.

Texte : Latin. Épitaphe.


D(is) M(anibus),

T(ito) A{e}pronio Nepoti, euoc(ato) Aug(usti),

P(ublius) Aelius Aquila, euoc(atus) Aug(usti), et

M(arcus) Fabius Atticus et Claudia

Italia heredes amic[o] optimo.


Commentaire : L’inscription apparaît dans une sylloge de Pere Miquel Carbonell (Barcelone, 1434-1517). Compilé entre 1475 et 1510, le codex contient les textes d’inscriptions de Rome envoyés à Carbonell. Le lieu mentionné à propos de cette épitaphe, In Sancto Petro retro Palatium, est sans doute celui du remploi, quoique l’inscription provienne certainement d’une zone funéraire proche. Les euocati Augusti étaient, pour la plupart, issus des cohortes prétoriennes, et attachés à souligner leur proximité avec l’empereur.