Rédacteur : N. Laubry
2015_01_048 (Inscription nouvelle)

Timbres sur dolium au nom de M. Coionius

Publication(s) :

H. Solin, M. Kajava, O. Salomies, "Storie epigrafiche minturnesi", Epigraphica, 77, 2015, p. 478-479, n° 10, photo.

Provenance : Regio I, Minturnes, Minturnae, province de Latina, Italie.

Conservation : Sabaudia. Collection privée.

Support : Dolium. Terre cuite. Fragmentaire. Trois marques en relief : un pied et deux timbres anépigraphes en forme de stèle à sommet cintré à trois sillons, avec au centre un vase.

21 x 26 x 3

Champ épigraphique : 4 x 11. Planta pedis.

Ecriture : Capitales. Régulières. 0,7 à 1 cm. Points de séparation.

Texte : Latin. Marque de fabricant.


M(arcus) Coionius C(ai) f(ilius)

fecit.


Commentaire : Un autre timbre de même typologie, signalé à Minturnes par J. Johnson, RE Suppl., VII, 1940, c. 469-470, indique : Dem(etrius) Coionius C(ai) s(eruus) fecit. Voir désormais D. Nonnis, Produzione e distribuzione nell’Italia repubblicana. Uno studio prosopografico, Rome, 2015 (Instrumentum, 2), p. 176-177. Marcus Coionius pourrait être apparenté au maître de l’esclave mentionné par le premier exemplaire, qui porte pour sa part le prénom Caius. Le gentilice n’est connu par ailleurs qu’à Nîmes (CIL, XII, 3405). Typologie, onomastique et formulaire renvoient à une production locale de la colonie.

Datation : Ier s. a. C., d'après le type de support, l'onomastique et le formulaire.