Epigraphica Romana
ANHIMA
Rédacteur : A. Alvarez Melero
2016_17_041 (Inscription révisée)

Dédicace à Arentia et Arentius, Tedaici, par Arantonius, fils de Titanus

Concordance(s) : AE , 2013, 797 = CILCáceres, IV, 1166

Publication(s) :

J. Esteban Ortega, Corpus de inscripciones latinas de Cáceres. IV. Caurium, Cáceres, 2016, p. 31-33, n° 1166.

Bibliographie(s) :

J.C. Olivares - L.M. Ramajo, "Un altar votivo procedente de Cilleros dedicaso a los dioses lusitanos Arentia y Arentius y precisiones sobre otra inscripción votiva de Villamiel (Cáceres)", Veleia, 30, 2013, p. 193-203.

Provenance : Lusitanie, Cilleros, terr. de Caurium, province de Cáceres, Espagne.

Découverte : En remploi dans une façade.

Conservation : Cilleros.

Support : Autel. Rectangulaire, sommet arrondi et volutes. Granit rougeâtre. Bon état.

42 x 28 x 20

Champ épigraphique : 25 x 24.

Ecriture : Capitales carrées. 3 cm. Points.

Texte : Latin. Dédicace.


Arentia(e) Arenti-

[o] Tedaicis, Ar-

[a]ntonius,

Titani, l(ibens) u(otum) s(oluit)

l(ibens) m(erito)


À Arentia et Arentius Tedaici, Arantonius, fils de Titanus, s'est acquitté de son voeu à volontiers et à bon droit.

Commentaire :

Les premiers éditeurs lisaient le patronyme indigène Pitalni ou Pitani, inconnu par ailleurs dans la région. C'est pourquoi J. Esteban Ortega propose de déchiffrer Titani, attesté justement à proximité (Cf. CIL II, 795).

Arentia et Arentius sont des divinités documentées de part et d'autre de la frontière hispano-portugaise. Ces dieux sont cependant porteurs de l'épiclèse Tedaicis (au datif pluriel), un hapax à l'heure actuelle, à moins d'y voir une variante de Tetaeco (au datif singulier), qui apparaît sur une inscription de Villamiel (Corpus de inscripciones latinas de Cáceres. IV. Caurium, nº 1309).