Rédacteur : C. Courrier
2016_00_Roma18 (Inscription révisée)

Une dédicace à Bona Dea Castrensis

Concordance(s) : AE, 2008, 179, EDR161317 = CIL, VI, 30383

Publication(s) :

S. Panciera, "Bona Dea Romana", Antichità Altoadriatiche, 85, 2016, p. 550.

Provenance : Roma, Rome, Roma, ville métropolitaine de Rome Capitale, Italie.

Texte : Latin. Dédicace religieuse.


[Bonae Deae Castre?]nsi sac(rum)

[pro sal(ute) - Fontei? Ca]pitoni[s]

------


Commentaire : En 2008, L. Chioffi avait proposé de restituer [Bonae Deae Ianicole]nsi sacrum en raison du lieu de découverte (fouilles derrière l'église S. Maria dell'Orto). S. Panciera juge l'attribution à la déesse probable, contrairement à l'épiclèse, inconnue par ailleurs. Il propose de lui substituer celle, bien attestée pour cette divinité, de Castrensis (CIL, V, 760 ; AE, 1987, 361 ; CIL, VI, 30854 ; AE, 1980, 147). La signification de cet attribut, que Bona Dea partage avec Silvain, est plus délicate. Compte tenu des épiclèses habituelles de cette déesse, l'a. penche pour une signification agraire (des champs exploités par les prétresses du culte) et non pour des castra, civils ou militaires, ou des puits et des castella aquarum.