Epigraphica Romana
ANHIMA
Rédacteur : A. Alvarez Melero
2016_17_039 (Inscription nouvelle)

Épitaphe d'Erois, fille d'Apana

Concordance(s) : FE, 145, 593, FE 593 = CILCáceres, IV, 1248 = AE, 2016, 698

Publication(s) :

J. Esteban Ortega, Corpus de inscripciones latinas de Cáceres. IV. Caurium, Cáceres, 2016, p. 103-105, n° 1248, photo.

Bibliographie(s) :

J. Esteban Ortega, "Inscripción funeraria de Caurium (Coria, Cáceres)", Ficheiro Epigráfico, 145, 2017, n° 593, photo,
http://www.uc.pt/fluc/iarq/pdfs/Pdfs_FE/FE_145_2017.

Provenance : Lusitanie, Coria, Caurium, province de Cáceres, Espagne.

Découverte : Découverte lors de la démolition d'une maison, calle de la Cruz de Piedra, 1.

Conservation : Coria . Musée de la Carcel Real.

Support : Stèle. Rectangulaire. Granit gris. Cassée de toutes parts, sauf à gauche.

(38) x 41 x 20

Ecriture : Capitales carrées. Ductus irrégulier. 6 cm. Points.

Texte : Latin. Épitaphe.


[---] 

Vci[u]s, c(oniugi) pii-

s(simae) Eroi(di) Apa-

nae an(norum) XX

[s(it)] t(ibi) t(erra) l(euis)

[---]


Vcius (?), à son épouse très pieuse, Erois, fille d'Apana, de 20 ans. Que la terre te soit légère.

Commentaire :

La lecture de l'inscription est malaisée, compte tenu de l'état de la pierre. D'après J. Esteban Ortega, Erois serait la fille, née illégitime en raison de son onomastique grécisante, d'Apana, porteuse d'un nom indigène.

Datation : époque impériale, formulaire épigraphique et emploi du superlatif.