Epigraphica Romana
ANHIMA
Rédacteur : A. Alvarez Melero
2016_15_023 (Inscription nouvelle)

Inscription relative à un IIvir et quinquennal de Carthago Noua

Publication(s) :

A. Fernández Díaz, S.F. Ramallo Asensio, L. Suárez Escribano, "Dos nuevos epígrafes monumentales hallados en las termas del foro de Carthago Nova", Zeitschrift für Papyrologie und Epigraphik, 199, 2016, p. 244-248, n° 1, photo.

Provenance : Hispania citerior, Carthagène, Carthago Nova, région de Murcie, Espagne.

Découverte : 2010. Découverte en remploi dans les thermes située à l'Est du forum.

Conservation : Carthagène. Musée archéologique municipal.

Support : plaque. rectangulaire. marbre blanc. cassée de tous côtés, sauf en haut.

(67,5) x (67,5) x 4

Champ épigraphique : Le texte devait faire partie d'une plaque apposée comme linteau sur le monument auquel il est fait état dans le texte. .

Ecriture : Capitales carrées. Soigneusement gravées. 8,5 à 4 cm selon les lignes. Interponctions triangulaires.

Texte : Latin. Dédicace.


[- - - IIu]ịr et IIuir q[uinq(uennalis)]

[- - -]m Tutelae cụ[m - - -]

[- - - dona]ụit (?) ciuibus n[- - -]

[- - -]ịt L(ucius) Lamia Aẹ[lianus]

[- - -]ẹri Terti Cesṣ[- - -]

[- - - do]nauitq(ue) statụ[- - -]

[- - - ]ṛe Imp(eratoris) Cạ[esaris]


Commentaire :

D'après les éditeurs, en L. 1, le dédicant au nom perdu, dont nous savons qu'il avait détenu les magistratures suprêmes à Carthagène a manifestement financé la construction d'un sanctuaire (temple, aedes, voire simple autel ou signum) à Tutela, avec ses ornements (L. 2). Il offrit aussi un banquet (?) à ses concitoyens (L. 3). Dans cette activité, il est accompagné, en L. 4, par L. (Aelius) Lamia Aelianus, dont ils se demandent s'il s'agit du consul de 116 ou un notable local homonyme et éventuellement membre de l'ordre équestre (?). Ils n'excluent pas que cette mention de Lamia corresponde en fait à la datation consulaire, certes placée à un endroit peu habituel. L'interprétation de la L. 5 est totalement déconcertante, en raison des cassures. La L. 6 fait pour sa part allusion à une autre donation, en l'occurrence au moins une statue, avant une mention de l'empereur en dernière ligne, à l'interprétation difficile. Présence d'apices dans le texte.

Datation : Deuxième quart du IIe s. p. C., Paléographie.