Epigraphica Romana
ANHIMA
Rédacteur : G. Frija
2016_43_009 (Inscription nouvelle)

Les timoniers d'Amastris honorent Vespasien

Publication(s) :

C. Marek, M. Adak, Epigraphische Forschungen in Bithynien, Paphlagonien, Galatien und Pontos, Philia Supplements, 2, Istanbul, 2016, p. 61-63, n° 72, photo.

Provenance : Pont-Bithynie, Amasra, Amastris, province de Bartın, Turquie.

Découverte : Devant une maison dans la ville d'Amasra.

Conservation : Amasra. Dans le jardin du musée.

Support : Fragment. Marbre. Brisé en bas, à droite et à gauche.

32 x 52 x 12

Champ épigraphique : La pierre étant brisée à droite et à gauche, la longueur des lignes ne peut être déterminée..

Ecriture : La taille des lettres varie selon les lignes : de 5 cm pour les trois premières à 1 cm à partir de la l.7. La taille des lettres des l. 5 à 7 n'est pas donnée par les éditeurs mais semble se situer autour de 3 cm.. Plusieurs signes sont utilisés pour séparer des mots : feuille (l. 3), rosettes (l. 9 et 10), trait (l. 5), ligne brisée (l. 12)..

Mise en page : Plusieurs vacat au milieu des l. 5 et 7 à 14 : il semble que la liste des noms des κυβερνῆται aient été gravée sur trois colonnes, sous la dédicace à l'empereur et les noms des magistrats de la cité, l. 1 à 5..

Texte : Grec. Dédicace à l'empereur.


[Αὐτοκράτορα Καίσαρα] Οὐεσπασιανὸν Σεβαστό[ν ---]

[--- τῆς Ἀ]μαστριανῶν πόλεως εἰΣ[---]

[---] αν στραγηγοῦντος Νείλο[υ ---]

[---]Ξ̣ως ἀπὸ προγόνων δωρεὰν, ταξΙ̣[---]

[---]ου κυβερνῆται Διονύσιος τοῦ [---]

[---]ς Ἰουλιανὸς, Γ. Κορνήλιος Ῥοῦφος, Γ. Σατ[---]

[---]νιος, Πρόκλος Σεκούνδου, Διονύσιος Γαί[ου ?---]

[---]ο̣ς Νεικίου, Ὀκταουιανὸς Ῥούφου, Διονύσιος [---]

[---]ος, Βαθυλλίων Βασίλλου, Χρύσιππος Σα[---]

[---] Διονύσιος ὅ καὶ Ἑρμαίσκος, Εὔηνος Φλ[---]

[---]ου, Γλυκὺς Κάτλου, Κυρίων Ἀβασκά[ντου ---]

[---]λιδιος Πρόκλος, ΑΤΥΡ[---]

[---]ητάδης Ἠλίου, Σώστρατος [---]

[---]ς Συντρόφου, Γλύκων Δονα[---]

[--- Δη]μήτριος [---]

                                        


Commentaire :

L'inscription pourrait avoir été placée sur la base d'une statue impériale - selon les éditeurs, peut-être une statue équestre. La mention du stratège Neilos, l. 3 fait connaître une magistrature qui n'était pas attestée jusqu'ici à Amastris. La liste des κυβερνῆται semble composée majoritairement de pérégrins, et de rares citoyens romains (l. 6).

Datation : Vespasien .