Epigraphica Romana
ANHIMA
Rédacteur : N. Tran
2016_24_003 (Inscription nouvelle)

Dédicace de Veio, fils de Natalis, à Apollon Auguste Moritasgus

Concordance(s) : AE, 2016, 1058

Publication(s) :

O. de Cazanove, M. Dondin-Payre, "Nouvelles dédicaces d'Alésia à Apollon Moritasgus", Gallia, 73/2, 2016, p. 115-116, photos, dessins.

Provenance : Gaule lyonnaise, Alise-Sainte-Reine, Alesia, Côte-d'Or, France.

Découverte : 2013. Lors de la fouille de l'ambitus attenant à un portique.

Support : Manche de patère ou de casserole. Évasé à la base, largement arrondi au bout, percé d'un trou dans lequel subsiste un morceau de chaîne. Alliage de cuivre et d'étain. Complet.

2-4 x 9

Champ épigraphique : Le manche forme un champ épigraphique occupé par deux séquences de lettres distinctes. Trois lignes occupent la partie centrale. Une autre a été poinçonnée perpendiculairement, à l'extrémité. Les deux séquences forment un texte cohérent de quatre lignes, la séquence isolée correspondant à la troisième ligne..

Ecriture : Lettres poinçonnées. 0,5 cm en moyenne. II pour E (l. 1 et 4).. Points de séparation (l. 1 et 4).

Mise en page : Centrée.

Texte : Latin. Dédicace religieuse.


Deo Apollini

Moritsago

 

Aug(usto) sac(rum)

 

Veio Natalis ˹f˺il(ius).


Veio fils de Natalis (a dédié cette patère) consacré au dieu Apollon Moritasgus Auguste.

Commentaire :

De statut pérégrin, le dédicant porte un nom dérivant du nom latin Veius, auquel se trouve associé une terminaison en -o très courante dans les régions de peuplement celtique. L. 4 : EIL pour FIL.

Datation : Avant 212, probablement au IIᵉ ou au début du IIIᵉ s. p. C., d'après le statut juridique du dédicant.