Rédacteur : A. Alvarez Melero
2015_16_002 (Inscription nouvelle)

Épitaphe de L. Alfidius Ingenuos

Publication(s) :

J. M. Abascal, Estudios sobre la tradición manuscrita de la epigrafía hispano-romana, Madrid, 2015 (Manuscripta antiquitatum, 8), p. 73-75, n° 6, photo.

Provenance : Bétique, Jerez, Ceret, province de Cadix, Espagne.

Découverte : Vers le milieu du XVIIIe siècle. Au pago de San Julián, à une lieue de distance de Jerez de la Frontera, sur la route qui mène à Sanlucar de Barrameda.

Conservation : Perdue.

Texte : Latin. Épitaphe.


L(ucius) Alfidius, L(uci) f(ilius),

Ingenuos, h(ic) s(itus) e(st),

s(it) t(ibi) t(erra) leuis.


Commentaire : Cette inscription apparaît dans une note manuscrite de Tomás Andrés de Gusseme (1712-1774) à Luis José Velázquez de Velasco, marquis de Valdeflores. Antonio Mateos Murillo (1753) et Bartolomé Domingo Rodríguez Gutiérrez (1886), sources d’E. Hübner et donc du CIL, l’avaient évoquée sans en fournir le texte. Comme E. Hübner le soupçonnait déjà, l’épitaphe présentée se confond peut-être avec CIL, II, 1307 (qui en serait une  transcription avec abréviations résolues, mais sans mention du cognomen Ingenuos). Dès lors, il faudrait corriger l’hapax Alpidius du CIL, au profit du gentilice assez courant Alfidius. L. 1 : Ingenuos pour Ingenuus.

Datation : Deuxième moitié du Ier s. p. C.